Normal view MARC view ISBD view

Technologies et Alzheimer : [publication] : appréciation de la faisabilité de la mise en place de technologies innovantes pour assister les aidants familiaux et pallier les pathologies de type Alzheimer /

by Rialle, Vincent [drt]; Hervé, Christian.
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: Paris : Université René Descartes, Paris 5, 2007Description: 241 p. : ill.SAPHIR theme(s): Maladies - Pathologies | E-Health - Cyber santé - Technologie médicale - Dossier du patientMeSH subject(s): Alzheimer Disease | Caregivers | Self-Help Devices | Biomedical Technology | Internet | Alzheimer Disease -- epidemiology | Alzheimer Disease -- therapy | Internet -- utilization | Biomedical Technology -- ethics | FranceBDSP subject(s): Démence Alzheimer | Technologie médicale | Proche aidant §PUBLICATION TYPE SAPHIR: DissertationOnline resources: Date de consultation : 06.09.2012 Summary: La maladie d'Alzheimer exige des efforts d'attention et de soins considérables à l'égard du malade et conduit fréquemment à l'épuisement physique et psychique des aidants familiaux. De nombreuses technologies innovantes sont de plus en plus disponibles pour sécuriser le malade et l'aidant, améliorer les soins et les conditions de vie et favoriser le maintien à domicile. Le risque qu'elles ne favorisent le développement d'une société technicienne obsédée de rentabilité et excluant peu à peu l'humain est cependant possible, posant ainsi la question éthique de leurs usages, mais aussi de leur conception et de leur modes de production et de diffusion. Une enquête descriptive et analytique portant sur une population de 270 familles de malades permet d'explorer, dans la diversité de ses dimensions, cette problématique complexe à partir de l'opinion des aidants familiaux. Une série de conclusions et de recommandations utiles pour les politiques à venir résulte de l'étude. Un large chantier éthique des microtechnologies pour les années à venir est mis en perspective. [Abstract] [Sommaire] -1ère partie : problématique éthique : Premier axe : le syndrome démentiel, ses victimes, ses handicaps, son impact sociétal. - Deuxième axe : les technologies, leurs expérimentations, leur développement socio-économique. - 3. À la croisée des axes : le questionnement éthique. - 2ème partie : Enquête descriptive et analytique : 4. Population et méthode. - 5. Résultats. -3ème partie : Analyse et discussion des résultats : 6. Objectif d'ensemble. - 7. Confrontation des hypothèses aux résultats de l'enquête: 1. le non rejet des technologies ; 2. des technologies pour le binôme malade-aidant ; 3. des technologies qui n'enfreignent pas l'intimité ; 4. des technologies qui n'enfreignent pas une recherche de sens ; 5. Une crainte de l'hypersurveillance ; 6. Apports des résultats qualitatifs ; 7. La bimodalité des opinions. - 8. Biais et limitations. -4ème partie : Le chantier éthique des gérontechnologies : 10. Sens et rôles des gérontechnologies. - 11. La promotion des usages et la question éthique. - 12. Dix propositions pour orienter l'action: 1-sécuriser le malade notamment en cas de fugue ou d'errance - 2-structurer et renforcer - 3-harmoniser - 4-encourager les très petites entreprises - 5-favoriser la responsabilité gérontologique des gérontechnologies - 6-favoriser l'évaluation multiaxiale - 7-favoriser l'étude des responsabilités - 8-favoriser la mise en place d'une banque de données indépendante de la vente - 9-renforcer le suivi des projets - 10-desserrer les freins des chercheurs. - Conclusions.
Item type Current location Call number Status Date due
imad, Institut genevois de maintien à domicile; Centre de documentation
Available

La maladie d'Alzheimer exige des efforts d'attention et de soins considérables à l'égard du malade et conduit fréquemment à l'épuisement physique et psychique des aidants familiaux. De nombreuses technologies innovantes sont de plus en plus disponibles pour sécuriser le malade et l'aidant, améliorer les soins et les conditions de vie et favoriser le maintien à domicile. Le risque qu'elles ne favorisent le développement d'une société technicienne obsédée de rentabilité et excluant peu à peu l'humain est cependant possible, posant ainsi la question éthique de leurs usages, mais aussi de leur conception et de leur modes de production et de diffusion. Une enquête descriptive et analytique portant sur une population de 270 familles de malades permet d'explorer, dans la diversité de ses dimensions, cette problématique complexe à partir de l'opinion des aidants familiaux. Une série de conclusions et de recommandations utiles pour les politiques à venir résulte de l'étude. Un large chantier éthique des microtechnologies pour les années à venir est mis en perspective. [Abstract] [Sommaire] -1ère partie : problématique éthique : Premier axe : le syndrome démentiel, ses victimes, ses handicaps, son impact sociétal. - Deuxième axe : les technologies, leurs expérimentations, leur développement socio-économique. - 3. À la croisée des axes : le questionnement éthique. - 2ème partie : Enquête descriptive et analytique : 4. Population et méthode. - 5. Résultats. -3ème partie : Analyse et discussion des résultats : 6. Objectif d'ensemble. - 7. Confrontation des hypothèses aux résultats de l'enquête: 1. le non rejet des technologies ; 2. des technologies pour le binôme malade-aidant ; 3. des technologies qui n'enfreignent pas l'intimité ; 4. des technologies qui n'enfreignent pas une recherche de sens ; 5. Une crainte de l'hypersurveillance ; 6. Apports des résultats qualitatifs ; 7. La bimodalité des opinions. - 8. Biais et limitations. -4ème partie : Le chantier éthique des gérontechnologies : 10. Sens et rôles des gérontechnologies. - 11. La promotion des usages et la question éthique. - 12. Dix propositions pour orienter l'action: 1-sécuriser le malade notamment en cas de fugue ou d'errance - 2-structurer et renforcer - 3-harmoniser - 4-encourager les très petites entreprises - 5-favoriser la responsabilité gérontologique des gérontechnologies - 6-favoriser l'évaluation multiaxiale - 7-favoriser l'étude des responsabilités - 8-favoriser la mise en place d'une banque de données indépendante de la vente - 9-renforcer le suivi des projets - 10-desserrer les freins des chercheurs. - Conclusions.