Normal view MARC view ISBD view

Interruptions de grossesse dans le canton de Vaud en 2014 /

by Stadelmann, Sophie; Lociciro, Stéphanie; Spencer, Brenda.
Material type: materialTypeLabelBookSeries: Raisons de santé ; 261.Publisher: Lausanne : Institut universitaire de médecine sociale et préventive, Centre d'évaluation et d'expertise en santé publique (CEESAN) 2016Description: 82 p. : ill. ; 30 cm.ISSN: 1660-7104.MeSH subject(s): Abortion, Induced | Abortion, Induced -- statistics & numerical data | Abortion, Induced -- legislation & jurisprudence | SwitzerlandBDSP subject(s): IVG | Donnée statistique | Facteur sociodémographique | Méthode | Etude comparée | Réglementation | Suisse | Vaud (canton)PUBLICATION TYPE SAPHIR: ReportOnline resources: [Accès texte intégral] Summary: Sur mandat du médecin cantonal, les interventions effectuées dans le canton de Vaud font l'objet d'un monitorage continu et détaillé effectué par l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive. En 2014, 1520 interruptions de grossesse ont été déclarées dans le canton de Vaud, soit deux de plus que l'année précédente. Dans un peu plus de huit cas sur dix, la femme enceinte était domiciliée sur le territoire vaudois, soit un total de 1298 femmes. Dans l'ensemble, les statistiques restent très stables. Rapporté à la population féminine en âge de procréer, le taux d'interruption de grossesse chez les résidentes vaudoises est de 6.8 pour mille femmes âgées de 15 à 49 ans (8.5 pour mille femmes âgées de 15 à 44 ans). L'écart entre femmes de nationalité étrangère et femmes de nationalité suisse continue à diminuer légèrement avec un tauxr espectivement de 8.5‰ et 5.6‰, contre 9.2‰ et 5.5‰ respectivement en 2013. En 2014, comme en 2013, on enregistre environ une interruption de grossesse pour six naissances. Les deux tiers des interruptions de grossesse concernent des femmes entre 20 et 34 ans, ainsi l'âge médian au moment de l'intervention est de 28 ans. Dix femmes avaient moins de 16 ans. La moitié des interruptions de grossesse réalisées concerne des femmes de nationalité étrangère.
Item type Current location Call number Status Date due
Empruntable Unité de santé sexuelle et planning familial (Genève); Centre de documentation
Centre de documentation
314.340(494.45) IG-VD / 2014 (Browse shelf) Available
Accès en ligne Unité de santé sexuelle et planning familial (Genève); Centre de documentation
DI / Base externe
314.340(494.45) IG-VD / 2014 (Browse shelf) Available

Ressource en ligne consultée le 09.09.2019

Sur mandat du médecin cantonal, les interventions effectuées dans le canton de Vaud font l'objet d'un monitorage continu et détaillé effectué par l'Institut universitaire de médecine sociale et préventive. En 2014, 1520 interruptions de grossesse ont été déclarées dans le canton de Vaud, soit deux de plus que l'année précédente. Dans un peu plus de huit cas sur dix, la femme enceinte était domiciliée sur le territoire vaudois, soit un total de 1298 femmes. Dans l'ensemble, les statistiques restent très stables. Rapporté à la population féminine en âge de procréer, le taux d'interruption de grossesse chez les résidentes vaudoises est de 6.8 pour mille femmes âgées de 15 à 49 ans (8.5 pour mille femmes âgées de 15 à 44 ans). L'écart entre femmes de nationalité étrangère et femmes de nationalité suisse continue à diminuer légèrement avec un tauxr espectivement de 8.5‰ et 5.6‰, contre 9.2‰ et 5.5‰ respectivement en 2013. En 2014, comme en 2013, on enregistre environ une interruption de grossesse pour six naissances. Les deux tiers des interruptions de grossesse concernent des femmes entre 20 et 34 ans, ainsi l'âge médian au moment de l'intervention est de 28 ans. Dix femmes avaient moins de 16 ans. La moitié des interruptions de grossesse réalisées concerne des femmes de nationalité étrangère.