Normal view MARC view ISBD view

La bataille de l'avortement : chronique québécoise, 1970-2010 /

by Desmarais, Louise [cre].
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: Montréal (Québec) : Les Éditions du remue-ménage, 2016Description: 547 p. : ill. ; 23 cm.ISBN: 2890915522; 9782890915527.Subject(s): Mouvement de libération des femmes | Abortion -- Québec (Province) -- History | Pro-choice movement -- Québec (Province) -- History | Avortement | Histoire | Féminisme | Militantisme | Régulation des naissances | Lois | Droit | Contraception | Santé | Québec (Canada)BDSP subject(s): IVG | Histoire | Québec | 20 siècle | 21 sièclePUBLICATION TYPE SAPHIR: MonographSummary: Présentant une chronologie détaillée et rigoureuse des événements, tant sur les plans juridique et politique que du point de vue de l'organisation citoyenne, ce livre offre un portrait vivant, original et complet par une protagoniste de ce mouvement. Il salue également le courage des femmes qui ont réclamé le droit à l'avortement à une époque où il était considéré comme un meurtre, le dévouement de celles et ceux qui, devant la résistance et l'inertie des autorités, l'ont si longtemps pratiqué illégalement.
Item type Current location Call number Status Date due
Empruntable Unité de santé sexuelle et planning familial (Genève); Centre de documentation
Centre de documentation
314.340(714) DESM (Browse shelf) Available

Publié antérieurement sous le titre : Mémoires d'une bataille inachevée. Montréal : Éditions Trait d'union, 1999

Comprend des références bibliographiques (pages 517-529) et un index

Présentant une chronologie détaillée et rigoureuse des événements, tant sur les plans juridique et politique que du point de vue de l'organisation citoyenne, ce livre offre un portrait vivant, original et complet par une protagoniste de ce mouvement. Il salue également le courage des femmes qui ont réclamé le droit à l'avortement à une époque où il était considéré comme un meurtre, le dévouement de celles et ceux qui, devant la résistance et l'inertie des autorités, l'ont si longtemps pratiqué illégalement.