Normal view MARC view ISBD view

Habitat pour personnes âgées : [publication] le standard suisse en matière de conception architecturale : directives

by Bohn, Felix.
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: Zurich: Centre Suisse pour la construction adaptée aux handicapés, 2017Description: 54 p.SAPHIR theme(s): Personnes âgées - VieillesseBDSP subject(s): Habitat | Directive | Suisse | Personne âgéePUBLICATION TYPE SAPHIR: GuidelineOnline resources: Date de consultation: Summary: Suite au développement démographique actuel, les exigences concernant l’habitat des personnes d’un âge avancé attirent de plus en plus l’attention de l’opinion publique, des communes et des concepteurs. Lors de l’élaboration d’un projet, un concepteur ou un investisseur prévoyant ne peut plus se permettre aujourd’hui d’ignorer cette clientèle particulièrement importante et attractive. L‘idée que l’environnement bâti créé aujourd’hui déterminera notre propre autonomie lorsque nous aurons atteint un âge avancé fait peu à peu son chemin. En effet, notre environnement bâti joue un rôle primordial, hélas souvent sous-estimé, en matière d’autonomie et de sécurité des personnes âgées. Les directives relatives à l‘habitat pour personnes âgées précisent les mesures à prendre tant au stade de l’élaboration du projet que de la construction des logements adaptés à ce type de personnes. Les exigences formulées dépassent parfois celles de la norme SIA 500 «Constructions sans obstacles». Les présentes directives font la distinction entre exigences minimales et exigences accrues. Il incombera aux investisseurs et aux concepteurs de choisir s’ils n’appliqueront que les critères essentiels ou s’ils mettront à disposition des futurs locataires ou acheteurs un standard supérieur. On a également mis en évidence les points qui seront déjà pris en compte lors d’un concours d’architecture ou lors du dépôt d’une demande d’autorisation de construire. Cela facilitera pour les autorités et les investisseurs l’élaboration du programme de concours et pour les concepteurs une élaboration efficace et ciblée de leur projet. Dès leur publication en allemand en 2010, les directives relatives à l‘habitat pour personnes âgées ont été saluées puis reconnues comme un standard de conception. Une mise en œuvre conséquente des exigences garantit aux investisseurs et aux maîtres d’ouvrage une réalisation durable et bien adaptée aux différentes générations. En outre, un bâtiment construit en respectant ces principes garantira aux futurs habitants de pouvoir occuper ces logements le plus longtemps possible de façon autonome et en toute sécurité, indépendamment de leur état de santé lié au vieillissement. [Ed.]
List(s) this item appears in: Nouvelles acquisitions 2018
Item type Current location Collection Call number Copy number Status Date due
Consultable sur place imad, Institut genevois de maintien à domicile; Centre de documentation
Bibliothèque
Publication officielle 711.7-053.9 BOH (Browse shelf) 1 Available

Les directives relatives à l'habitat pour personnes-âgées font partie intégrante du classeur "construction-adaptée.ch" du Centre Suisse pour la construction adaptée aux handicapés.

Suite au développement démographique actuel, les exigences concernant l’habitat des personnes d’un âge avancé attirent de plus en plus l’attention de l’opinion publique, des communes et des concepteurs. Lors de l’élaboration d’un projet, un concepteur ou un investisseur prévoyant ne peut plus se permettre aujourd’hui d’ignorer cette clientèle particulièrement importante et attractive. L‘idée que l’environnement bâti créé aujourd’hui déterminera notre propre autonomie lorsque nous aurons atteint un âge avancé fait peu à peu son chemin. En effet, notre environnement bâti joue un rôle primordial, hélas souvent sous-estimé, en matière d’autonomie et de sécurité des personnes âgées. Les directives relatives à l‘habitat pour personnes âgées précisent les mesures à prendre tant au stade
de l’élaboration du projet que de la construction des logements adaptés à ce type de personnes. Les exigences formulées dépassent parfois celles de la norme SIA 500 «Constructions sans obstacles». Les présentes directives font la distinction entre exigences minimales et exigences accrues. Il incombera aux investisseurs et aux concepteurs de choisir s’ils n’appliqueront que les critères essentiels ou s’ils mettront
à disposition des futurs locataires ou acheteurs un standard supérieur. On a également mis en évidence les points qui seront déjà pris en compte lors d’un concours d’architecture ou lors du dépôt d’une demande d’autorisation de construire. Cela facilitera pour les autorités et les investisseurs l’élaboration
du programme de concours et pour les concepteurs une élaboration efficace et ciblée de leur projet. Dès leur publication en allemand en 2010, les directives relatives à l‘habitat pour personnes âgées ont été saluées puis reconnues comme un standard de conception. Une mise en œuvre conséquente des
exigences garantit aux investisseurs et aux maîtres d’ouvrage une réalisation durable et bien adaptée aux différentes générations. En outre, un bâtiment construit en respectant ces principes garantira aux futurs habitants de pouvoir occuper ces logements le plus longtemps possible de façon autonome et
en toute sécurité, indépendamment de leur état de santé lié au vieillissement. [Ed.]