Normal view MARC view ISBD view

Vivre ou survivre? : : [publication] jeunes malades psychiques et assurance invalidité

by Hirsch Durrett, Elisabeth; Duvanel, Blaise.
Material type: materialTypeLabelBookSeries: Travail socialRéalités sociales: ; Champs professionnels: 22Publisher: Genève : Editions IES, 1995Description: 269 p. : ill. ; 21 cm.ISBN: 288224035X.SAPHIR theme(s): Assurances socialesMeSH subject(s): BDSP subject(s): Assurance invalidité | Jeune adulte | Psychopathologie | Santé mentale | SuissePUBLICATION TYPE SAPHIR: MonographSummary: L'assurance invalidité (AI) est une branche relativement mal connue et peu étudiée du système suisse d'assurances sociales. Les auteurs, en focalisant leur attention sur un groupe bien spécifique - les jeunes malades psychiques -, ont voulu explorer une tendance qui se confirme: celle de l'augmentation remarquable du nombre de rentiers pour cause de troubles psychiques. L'AI, prévue à l'origine pour compenser la perte de revenu due à l'invalidité physique, est-elle appelée à fonctionner comme mécanisme d'attribution de revenus de substitution? L'étude attentive des données peut nous révéler des tendances qui doivent faire réfléchir tous ceux qui, comme les auteurs, défendent le principe d'un droit au revenu pour ceux qui ne pourront pas trouver leur place sur un marché du travail de plus en plus compétitif. Comment, à vingt ans, peut-on "vivre à la rente"? Cet ouvrage présente les résultats d'une étude réalisée dans le cadre du Programme National de Recherche 29 du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique intitulé "Changements de mode de vie et avenir de la Sécurité Sociale" (Subside 4029-028228). [Ed.]
List(s) this item appears in: Nouvelles acquisitions 2018
Item type Current location Collection Call number Copy number Status Date due
Consultable sur place imad, Institut genevois de maintien à domicile; Centre de documentation
Bibliothèque
Monographie 616.892:368 HIR (Browse shelf) 1 Available

Bibliogr.: p. 253-260

L'assurance invalidité (AI) est une branche relativement mal connue et peu étudiée du système suisse d'assurances sociales. Les auteurs, en focalisant leur attention sur un groupe bien spécifique - les jeunes malades psychiques -, ont voulu explorer une tendance qui se confirme: celle de l'augmentation remarquable du nombre de rentiers pour cause de troubles psychiques. L'AI, prévue à l'origine pour compenser la perte de revenu due à l'invalidité physique, est-elle appelée à fonctionner comme mécanisme d'attribution de revenus de substitution? L'étude attentive des données peut nous révéler des tendances qui doivent faire réfléchir tous ceux qui, comme les auteurs, défendent le principe d'un droit au revenu pour ceux qui ne pourront pas trouver leur place sur un marché du travail de plus en plus compétitif. Comment, à vingt ans, peut-on "vivre à la rente"? Cet ouvrage présente les résultats d'une étude réalisée dans le cadre du Programme National de Recherche 29 du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique intitulé "Changements de mode de vie et avenir de la Sécurité Sociale" (Subside 4029-028228). [Ed.]