Normal view MARC view ISBD view

Un financement équitable à la mesure de nos moyens. [Vol. 1] : [publication] : les services de santé et les services sociaux au Québec /

by Québec (Province). Ministère de la santé et des services sociaux.
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: [S.l.] : Ministère de la santé et des services sociaux (Québec), 1991Description: XIV, 128 p. : ill. ; 28 cm.ISBN: 255022681X.MeSH subject(s): Financing, Government | Health Care Rationing | Cost Control | QuebecPUBLICATION TYPE SAPHIR: MonographSummary: Le premier chapitre présente la problématique des coûts et du financement en faisant une distinction entre les problèmes de détermination des dépenses, ceux portant sur l'allocation des ressources et ceux relatifs au financement. Le second chapitre donne les perspectives prévisibles de l'évolution des dépenses de santé et de services sociaux et de leur financement. Le troisième chapitre dégage les orientations qui portent sur le contrôle des coûts et la diversification des sources de financement. Le quatrième chapitre propose la création d'un "Fonds général des services sociaux et de santé" qui vise à améliorer le processus actuel de régulation et à assurer une concilidation du rythme de croissance des dépenses avec les capacités de payer des citoyens et de l'Etat. [Auteurs, p. 1]
No physical items for this record

Le premier chapitre présente la problématique des coûts et du financement en faisant une distinction entre les problèmes de détermination des dépenses, ceux portant sur l'allocation des ressources et ceux relatifs au financement. Le second chapitre donne les perspectives prévisibles de l'évolution des dépenses de santé et de services sociaux et de leur financement. Le troisième chapitre dégage les orientations qui portent sur le contrôle des coûts et la diversification des sources de financement. Le quatrième chapitre propose la création d'un "Fonds général des services sociaux et de santé" qui vise à améliorer le processus actuel de régulation et à assurer une concilidation du rythme de croissance des dépenses avec les capacités de payer des citoyens et de l'Etat. [Auteurs, p. 1]