Normal view MARC view ISBD view

Assistance au suicide en hôpital de soins aigus [article] : sommes-nous prêts ?

by Waeber, Gérard; Odier, Cosette; Foppa, Carlo; Wasserfallen, Jean-Blaise; Vannotti, Marco; Mazzocato, Claudia.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Soins palliatifs - Fin de vie - Mort | SuicideMeSH subject(s): Suicide, Assisted | Hospitals, University | Internal Medicine | Suicide, Assisted -- ethics | Suicide, Assisted -- trends | SwitzerlandOther subject(s): VaudOnline resources: Date de consultation : 18.12.2007 Summary: L’assistance au suicide donne lieu à un débat public passionné. Dans des situations exceptionnelles, l’accès du suicidant à cette solution peut être octroyé en milieu hospitalier. Le CHUV, puis les HUG, ont établi une procédure permettant, sur le principe, l’accès à une assistance au suicide. Deux situations cliniques récentes, au sein du service de médecine interne du CHUV, ont suscité beaucoup de discussions, de doutes et révélé parfois des positions divergentes. A la lumière de ces cas cliniques, nous avons souhaité partager les perspectives de l’interniste en charge des cas cliniques avec celles de l’éthicien, de l’aumônier, du directeur médical, du psychiatre et des responsables des soins palliatifs. Ces situations complexes illustrent la profonde ambivalence ressentie par les cliniciens confrontés à ces situations qui requièrent une prise en charge multidisciplinaire. [Auteur]
Item type Current location Call number Status Date due
IST, Institut universitaire romand de santé au travail; Bibliothèque
PUB-ART-EDITO (Browse shelf) Available

Titre traduit: Physician-assisted suicide in university hospital: are we ready?

L’assistance au suicide donne lieu à un débat public passionné. Dans des situations exceptionnelles, l’accès du suicidant à cette solution peut être octroyé en milieu hospitalier. Le CHUV, puis les HUG, ont établi une procédure permettant, sur le principe, l’accès à une assistance au suicide. Deux situations cliniques récentes, au sein du service de médecine interne du CHUV, ont suscité beaucoup de discussions, de doutes et révélé parfois des positions divergentes. A la lumière de ces cas cliniques, nous avons souhaité partager les perspectives de l’interniste en charge des cas cliniques avec celles de l’éthicien, de l’aumônier, du directeur médical, du psychiatre et des responsables des soins palliatifs. Ces situations complexes illustrent la profonde ambivalence ressentie par les cliniciens confrontés à ces situations qui requièrent une prise en charge multidisciplinaire. [Auteur]