Normal view MARC view ISBD view

Des traitements et des coûts radicalement différents sans justification médicale [article] : les praticiens hospitaliers et médecins agréés doivent fournir des preuves

by Gasche, Urs P.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Économie de la santé | Hôpitaux - Etablissements de soins et d'accueilMeSH subject(s): Health Care Costs | Costs and Cost Analysis | Physicians | Health Care Costs -- statistics & numerical data | Physicians -- supply & distribution | Switzerland | Comparative StudyOther subject(s): Sankt Gallen | VaudSummary: Les coûts hospitaliers des assurés de base diffèrent fortement d’un canton à l’autre. La fréquence des interventions chirurgicales, l’intensité des examens médicaux, la durée des soins et la quantité de médicaments prescrite sont sensiblement plus élevées, là où les médecins hospitaliers, les chirurgiens agréés, les lits d’hôpitaux et les appareils de tomographie sont plus nombreux. [Ed.] [Intertitres] De fortes différences en matière de soins entre les cantons. Sous la loupe : les cantons de Saint-Gall et de Vaud. Provenance des écarts de coûts entre les hôpitaux : nombre de médecins spécialistes; nombre de lits dans les hôpitaux; planifications cantonales des hôpitaux; trop d’équipements techniques; trop de médicaments chers; honoraires des médecins agréés; indemnisation de prestations à l’acte; traitements hospitaliers ambulatoires.
No physical items for this record

Les coûts hospitaliers des assurés de base diffèrent fortement d’un canton à l’autre. La fréquence des interventions chirurgicales, l’intensité des examens médicaux, la durée des soins et la quantité de médicaments prescrite sont sensiblement plus élevées, là où les médecins hospitaliers, les chirurgiens agréés, les lits d’hôpitaux et les appareils de tomographie sont plus nombreux. [Ed.] [Intertitres] De fortes différences en matière de soins entre les cantons. Sous la loupe : les cantons de Saint-Gall et de Vaud. Provenance des écarts de coûts entre les hôpitaux : nombre de médecins spécialistes; nombre de lits dans les hôpitaux; planifications cantonales des hôpitaux; trop d’équipements techniques; trop de médicaments chers; honoraires des médecins agréés; indemnisation de prestations à l’acte; traitements hospitaliers ambulatoires.