Normal view MARC view ISBD view

Lorsque les chemins de l'alcool et de l'adolescence se croisent [article]

by Caflisch, Marianne; Uldry, Valérie.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Adolescence | AddictionsBDSP subject(s): Adolescent | Abus d'alcool | Intoxication | Hospitalisation | Consultation | Prévention secondaire | Education parentale | Hôpital | Genève (canton)PUBLICATION TYPE SAPHIR: Journal ArticleUPF CDU: 613.81Summary: Ces dix dernières années, les hôpitaux suisses ont été confrontés à un nombre croissant d’hospitalisations pour intoxication alcoolique aiguë chez les moins de seize ans. Face à cet afflux inquiétant, le Département de l’enfant et de l’adolescent de Genève a mis en place un programme d’intervention brève (une nuit aux urgences et une consultation ambulatoire dans les dix jours), afin de repérer les adolescents avec des comportements à risque pour les rediriger vers les services adéquats, de les informer quant aux risques encourus lors de l’abus d’alcool (prévention secondaire) et appuyer les parents dans leur rôle éducatif. Ce dispositif semble répondre à une demande, puisque 88% des adolescents auxquels une consultation ambulatoire a été proposée ont honoré leur rendez-vous. Les parents se disent également rassurés suite à cette intervention. [Auteures]
Item type Current location Call number Status Date due
Unité de santé sexuelle et planning familial (Genève); Centre de documentation
Centre de documentation
613.81 DD -7 (Browse shelf) Available

Ces dix dernières années, les hôpitaux suisses ont été confrontés à un nombre croissant d’hospitalisations pour intoxication alcoolique aiguë chez les moins de seize ans. Face à cet afflux inquiétant, le Département de l’enfant et de l’adolescent de Genève a mis en place un programme d’intervention brève (une nuit aux urgences et une consultation ambulatoire dans les dix jours), afin de repérer les adolescents avec des comportements à risque pour les rediriger vers les services adéquats, de les informer quant aux risques encourus lors de l’abus d’alcool (prévention secondaire) et appuyer les parents dans leur rôle éducatif. Ce dispositif semble répondre à une demande, puisque 88% des adolescents auxquels une consultation ambulatoire a été proposée ont honoré leur rendez-vous. Les parents se disent également rassurés suite à cette intervention. [Auteures]