Normal view MARC view ISBD view

Prévention et détection précoce de la maltraitance infantile [article] : une nécessité

by Lips, Ulrich; Fehr, Jacqueline; Sanwald, Cordula.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Enfance | Promotion de la santé - Prévention | Violences - MaltraitanceMeSH subject(s): Child | Child Abuse | Child Abuse, Sexual | Physician's Role | Professional-Patient Relations | Child Abuse -- prevention & control | Child Abuse, Sexual -- prevention & control | SwitzerlandOnline resources: Date de consultation : 23.03.2011 Summary: 20 000 médecins spécialisés dans différents domaines recevront gratuitement sous peu une brochure intitulée Maltraitance infantile, protection de l’enfant. On doit cette opération de prévention à la Fondation Suisse pour la Protection de l’Enfant, l'éditrice, et à Ulrich Lips, l'auteur, médecin responsable du groupe de protection de l'enfant et du service de consultation pour les victimes de l'hôpital pédiatrique de Zurich. Ce guide destiné aux médecins et à leurs assistantes concerne la détection précoce et la façon de procéder dans un cabinet médical. Publié en français et en allemand, il est soutenu par la FMH et de nombreuses sociétés et associations de médecins.[Auteurs]
No physical items for this record

Cet article est suivi d'un interview avec Jacqueline Fehr, présidente de la Fondation suisse pour la protection de l'enfant : Les médecins jouent là un rôle décisif.

20 000 médecins spécialisés dans différents domaines recevront gratuitement sous peu une brochure intitulée Maltraitance infantile, protection de l’enfant. On doit cette opération de prévention à la Fondation Suisse pour la Protection de l’Enfant, l'éditrice, et à Ulrich Lips, l'auteur, médecin responsable du groupe de protection de l'enfant et du service de consultation pour les victimes de l'hôpital pédiatrique de Zurich. Ce guide destiné aux médecins et à leurs assistantes concerne la détection précoce et la façon de procéder dans un cabinet médical. Publié en français et en allemand, il est soutenu par la FMH et de nombreuses sociétés et associations de médecins.[Auteurs]