Normal view MARC view ISBD view

Rôle d'interface d'un réseau gérontologique entre les acteurs du sanitaire et du maintien à domicile [article]

by Ghadi, Véronique.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Personnes âgées - Vieillesse | Soins infirmiers - Soins à domicileBDSP subject(s): Soutien à domicile | Réseau gérontologique | HôpitalPUBLICATION TYPE SAPHIR: Journal ArticleOnline resources: Date de consultation : 15/12/2015 Summary: L'augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes impose la réorganisation de la prise en charge par des réseaux sanitaires et médico-sociaux, pour leur permettre de rester à domicile, évitant les hospitalisations et les passages aux urgences. L'objectif de cette étude est d'étudier le vécu des professionnels concernant l'articulation entre les professionnels, les services sanitaires et médico-sociaux et l'impact dun réseau gérontologique. Cette étude qualitative a été réalisée au sein d'un réseau gérontologique et ses partenaires de proximité, à partir de trois sources de données : la documentation concernant le réseau ; des interviews auprès de 40 professionnels ; l'observation de réunions. Une analyse thématique qualitative a été réalisée. L'analyse met à jour trois caractéristiques : le rôle central du médecin généraliste qui demeure responsable de la trajectoire de soins de la personne ; la pertinence de l'intervention des gériatres sur les situations de dépendances sévères et sur l'évaluation des besoins du patient ; l'interface entre l'hôpital, les médecins généralistes et les professionnels du maintien à domicile. Cependant, deux zones de fragilité émergent ; la relation entre le gestionnaire de cas et les médecins généralistes s'apparente à une délégation du maintien à domicile et produit peu d'impact sur les pratiques et les relations entre acteurs. La collaboration avec le gériatre reste ponctuelle avec les médecins généralistes, ce qui réduit les possibilités de transfert de compétences. [Ed.]
Item type Current location Collection Call number Status Date due
Accès en ligne imad, Institut genevois de maintien à domicile; Centre de documentation
Article Available

L'augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes impose la réorganisation de la prise en charge par des réseaux sanitaires et médico-sociaux, pour leur permettre de rester à domicile, évitant les hospitalisations et les passages aux urgences. L'objectif de cette étude est d'étudier le vécu des professionnels concernant l'articulation entre les professionnels, les services sanitaires et médico-sociaux et l'impact dun réseau gérontologique. Cette étude qualitative a été réalisée au sein d'un réseau gérontologique et ses partenaires de proximité, à partir de trois sources de données : la documentation concernant le réseau ; des interviews auprès de 40 professionnels ; l'observation de réunions. Une analyse thématique qualitative a été réalisée. L'analyse met à jour trois caractéristiques : le rôle central du médecin généraliste qui demeure responsable de la trajectoire de soins de la personne ; la pertinence de l'intervention des gériatres sur les situations de dépendances sévères et sur l'évaluation des besoins du patient ; l'interface entre l'hôpital, les médecins généralistes et les professionnels du maintien à domicile. Cependant, deux zones de fragilité émergent ; la relation entre le gestionnaire de cas et les médecins généralistes s'apparente à une délégation du maintien à domicile et produit peu d'impact sur les pratiques et les relations entre acteurs. La collaboration avec le gériatre reste ponctuelle avec les médecins généralistes, ce qui réduit les possibilités de transfert de compétences. [Ed.]