Normal view MARC view ISBD view

Un échange et un retour sont nécessaires [article] : [l'exode des médecins allemands]

by Ebl, Armin.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Professions de santéMeSH subject(s): Physicians | Medical Staff, Hospital | Foreign Medical Graduates | Health Services Needs and Demand | Physicians -- supply & distribution | Medical Staff, Hospital -- supply & distribution | Foreign Medical Graduates -- supply & distribution | Health Services Needs and Demand -- trends | GermanyOnline resources: Date de consultation : 10.08.2012 Summary: Dans un monde globalisé, l'exode des employés indigènes est une réalité. Chaque année, des médecins allemands quittent en grand nombre leur patrie; simultanément des médecins d'autres nations immigrent en Allemagne. L'immigration ne suffit cependant pas à compenser l'exode. A cela s'ajoute que les spécialistes étrangers font défaut dans leurs pays d'origine. [...] Pour la seule année 2010, 736 médecins allemands ont émigré en Suisse; en 2011, ce chiffre a atteint 715 (source: statistique BÄK/KBV 2010/2011). Outre la Grande-Bretagne, la Suisse est le pays d'émigration le plus prisé des médecins allemands, suivi de la Suède, du Danemark, de la Norvège, des Pays-Bas, des Etats-Unis et de l'Australie. Beaucoup de médecins allemands qui travaillent aujourd'hui en Suisse et ailleurs étaient ou sont membres du Marburger Bund (syndicat des médecins allemands). [Auteur, p. 23]
No physical items for this record

Dans un monde globalisé, l'exode des employés indigènes est une réalité. Chaque année, des médecins allemands quittent en grand nombre leur patrie; simultanément des médecins d'autres nations immigrent en Allemagne. L'immigration ne suffit cependant pas à compenser l'exode. A cela s'ajoute que les spécialistes étrangers font défaut dans leurs pays d'origine. [...] Pour la seule année 2010, 736 médecins allemands ont émigré en Suisse; en 2011, ce chiffre a atteint 715 (source: statistique BÄK/KBV 2010/2011). Outre la Grande-Bretagne, la Suisse est le pays d'émigration le plus prisé des médecins allemands, suivi de la Suède, du Danemark, de la Norvège, des Pays-Bas, des Etats-Unis et de l'Australie. Beaucoup de médecins allemands qui travaillent aujourd'hui en Suisse et ailleurs étaient ou sont membres du Marburger Bund (syndicat des médecins allemands). [Auteur, p. 23]