Normal view MARC view ISBD view

Une décision essentielle en faveur des patients souffrant d'obésité [article] : directives pour le traitement chirurgicale de l'obésité, modification de l'ordonnance d'application de la LAMal

by Naef, Markus; Bauknecht, F; Glätti, A; Hauser, R; Huber, O; Laederach-Hofmann, Kurt; Peterli, R; Suter, M.
Material type: materialTypeLabelArticleSAPHIR theme(s): Assurances sociales | Économie de la santé | Maladies - PathologiesMeSH subject(s): Bariatric Surgery | Cost-Benefit Analysis | Insurance, Health, Reimbursement | Obesity, Morbid | Bariatric Surgery -- economics | Insurance, Health, Reimbursement -- legislation & jurisprudence | Insurance, Health, Reimbursement -- trends | Obesity, Morbid -- economics | Obesity, Morbid -- surgery | SwitzerlandOnline resources: Date de consultation : 04.07.2012 Summary: L'excès pondéral représente l'un des principaux problèmes de santé de la société moderne. Il touche environ 1,7 milliards de personnes, et l'on peut parler de véritable épidémie. En Suisse, 37,3 % de la population souffre d’un excès pondéral (30,3 % en 1992). Les comorbidités associées à l'obésité (hypertension artérielle, diabète, dyslipidémie, affections cardiovasculaires, etc.) constituent une charge socio-économique phénoménale. Les coûts engendrés par l’excès pondéral se montent en effet à près de 5,7 milliards de francs par année. En cas d'obésité sévère, les mesures conservatrices (régimes, médicaments, modifications comportementales) ne sont guère efficaces à long terme chez plus de 5% des sujets, et la chirurgie bariatrique représente le seul traitement efficace en ce qui concerne aussi bien la perte pondérale que l'amélioration des comorbidités et de la qualité de la vie. Ses effets se traduisent également par une diminution de la mortalité. De nombreuses études ont pu démontrer que la chirurgie de l'obésité représente une forme de traitement efficace, adéquate et économiquement saine. [Auteurs]
No physical items for this record

L'excès pondéral représente l'un des principaux problèmes de santé de la société moderne. Il touche environ 1,7 milliards de personnes, et l'on peut parler de véritable épidémie. En Suisse, 37,3 % de la population souffre d’un excès pondéral (30,3 % en 1992). Les comorbidités associées à l'obésité (hypertension artérielle, diabète, dyslipidémie, affections cardiovasculaires, etc.) constituent une charge socio-économique phénoménale. Les coûts engendrés par l’excès pondéral se montent en effet à près de 5,7 milliards de francs par année. En cas d'obésité sévère, les mesures conservatrices (régimes, médicaments, modifications comportementales) ne sont guère efficaces à long terme chez plus de 5% des sujets, et la chirurgie bariatrique représente le seul traitement efficace en ce qui concerne aussi bien la perte pondérale que l'amélioration des comorbidités et de la qualité de la vie. Ses effets se traduisent également par une diminution de la mortalité. De nombreuses études ont pu démontrer que la chirurgie de l'obésité représente une forme de traitement efficace, adéquate et économiquement saine. [Auteurs]