Normal view MARC view ISBD view

Le dépistage des drogues en milieu scolaire et en milieu professionnel [publication] /

by Conseil de l'Europe. Groupe de coopération en matière de lutte contre l'abus et le trafic illicite des stupéfiants. Comité sur les questions éthiques et déontologiques.
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: [Srasbourg] : Pompidou Group, 2008Description: 120 p. : ill.MeSH subject(s): Substance Abuse Detection | Schools | Workplace | EthicsAddiction suisse subject(s): Test | Drogen | Schule | Arbeitsplatz | EthikPUBLICATION TYPE SAPHIR: ReportOnline resources: Date de consultation : 02.02.2010 Summary: [Conclusion des experts] : Pour la plateforme sur les questions éthiques et déontologiques, le dépistage de drogues n'est acceptable que lorsqu'il est pratiqué par des professionnels de la santé, tenus à la confidentialité, dans le but d'affiner un diagnostic ou lorsqu'il il est exécuté à la demande d'une instance répressive ou judiciaire, dans le cadre précis de ce que la loi autorise. Il reste néanmoins important de garder à l'esprit que le résultat de ces tests doit être confirmé. Toutes autres pratiques de dépistage, qu'il s'agisse du milieu scolaire ou du milieu du travail posent problème du point de vue de l'éthique fondée sur les droits internationaux, universels et indérogeables. Il serait opportun de veiller à les interdire et de poursuivre plutôt les fins qu'on leur assigne par des moyens plus respectueux de la vie privée et familiale et des droits fondamentaux de chaque individu, mais aussi plus appropriés à ces fins, notamment afin d'éviter que des jeunes ne développent des toxicomanies ou que des adultes en fonction à des postes à haut risques ne provoquent des accidents.
Item type Current location Call number Status Date due
Addiction Suisse; Bibliothèque
GL-1054 (Browse shelf) Available

[Conclusion des experts] : Pour la plateforme sur les questions éthiques et déontologiques, le dépistage de drogues n'est acceptable que lorsqu'il est pratiqué par des professionnels de la santé, tenus à la confidentialité, dans le but d'affiner un diagnostic ou lorsqu'il il est exécuté à la demande d'une instance répressive ou judiciaire, dans le cadre précis de ce que la loi autorise. Il reste néanmoins important de garder à l'esprit que le résultat de ces tests doit être confirmé. Toutes autres pratiques de dépistage, qu'il s'agisse du milieu scolaire ou du milieu du travail posent problème du point de vue de l'éthique fondée sur les droits internationaux, universels et indérogeables. Il serait opportun de veiller à les interdire et de poursuivre plutôt les fins qu'on leur assigne par des moyens plus respectueux de la vie privée et familiale et des droits fondamentaux de chaque individu, mais aussi plus appropriés à ces fins, notamment afin d'éviter que des jeunes ne développent des toxicomanies ou que des adultes en fonction à des postes à haut risques ne provoquent des accidents.