Normal view MARC view ISBD view

Le principe d'équité dans les politiques de population des années quatre-vingt-dix [publication] /

by Jourdain, Alain.
Material type: materialTypeLabelBookSeries: Recherche, santé, social.Publisher: Rennes : Ed. de l'Ecole nationale de la santé publique, 2003Description: 157 p. ; 23 cm.ISBN: 9782859528294; 2859528296.SAPHIR theme(s): Systèmes de santéMeSH subject(s): Population Control | Health Planning | Family Planning Services | Family Planning Policy | Social Support | Population Control -- methods | Health Planning -- history | Health Planning -- methodsPUBLICATION TYPE SAPHIR: MonographSummary: Entre 1970 et 2000 est intervenu un important changement de paradigme dans les politiques démographiques, qui sont passées de la recherche de l'efficacité (contrôle des naissances) à celle de l'équité (égalité entre les sexes), notamment après la conférence internationale sur la population et le développement organisée par les Nations unies au Caire en 1994. En France, durant la même période, les politiques de santé publique ont connu un changement similaire. Elles trouvent désormais leur justification moins dans leur impact sur la mortalité que dans la réduction des inégalités de santé entre les différents groupes sociaux. L'auteur propose ici ce rapprochement entre deux disciplines, la démographie et la santé publique, ordinairement séparées. Il avance l'hypothèse d'une transition des politiques de population dans les deux champs de la fécondité et de la santé, qu'il discute à la lumière des travaux contemporains sur certaines de ces politiques : santé de la reproduction, politique de la famille, lutte contre les exclusions, politique régionale de santé publique. Il formule enfin les nouvelles perspectives de recherche qui en découlent. [Ed.]
No physical items for this record

Entre 1970 et 2000 est intervenu un important changement de paradigme dans les politiques démographiques, qui sont passées de la recherche de l'efficacité (contrôle des naissances) à celle de l'équité (égalité entre les sexes), notamment après la conférence internationale sur la population et le développement organisée par les Nations unies au Caire en 1994. En France, durant la même période, les politiques de santé publique ont connu un changement similaire. Elles trouvent désormais leur justification moins dans leur impact sur la mortalité que dans la réduction des inégalités de santé entre les différents groupes sociaux. L'auteur propose ici ce rapprochement entre deux disciplines, la démographie et la santé publique, ordinairement séparées. Il avance l'hypothèse d'une transition des politiques de population dans les deux champs de la fécondité et de la santé, qu'il discute à la lumière des travaux contemporains sur certaines de ces politiques : santé de la reproduction, politique de la famille, lutte contre les exclusions, politique régionale de santé publique. Il formule enfin les nouvelles perspectives de recherche qui en découlent. [Ed.]